jeudi 24 mars 2016

Des koïs dans le bassin

Le printemps est de retour !
Et pour certains, si ce n'est beaucoup, c'est le moment où l'on s'intéresse de près aux carpes koïs qui pourraient enfin peupler le bassin…

Photo : Aqua Press - Tous droits réservés

Avant toute chose, il faut rappeler que la patience est la meilleure alliée du propriétaire du bassin de jardin.
En cette fin mars, où les températures font "le yoyo", il n'est pas recommandé d'introduire des poissons dans la pièce d'eau, en raison de variations de températures trop fortes. Certains animaux ont passé tout l'hiver à l'abri, à température égale, et sont donc moins habitués à ces variations quelquefois extrêmes. Mieux vaut donc attendre quelques semaines, que les valeurs ne descendent pas brutalement en dessous des 5°C. Patience, on y est presque !

On rappellera qu'avant de se précipiter sur les poissons bradés, on regarde bien leur état sanitaire. Une bonne affaire se fait sur le long terme, avec des koïs de qualité, plutôt que sur des individus non seulement pauvrement colorés, mais parfois malades ou élevés dans de si mauvaises conditions qu'ils ne pourront jamais atteindre leur taille maximale ou présenter une belle forme.

Si vous le pouvez, faites d'abord faire stabuler quelques jours à quelques semaines (selon leur santé) les poissons dans un aquarium ou bassin de quarantaine. C'est particulièrement recommandé si votre pièce d'eau héberge déjà d'autres pensionnaires qui pourraient se retrouver contaminés par des poissons malades.

Et enfin, on procède à une acclimatation en douceur : les températures sont graduellement équilibrées entre celle du sachet de transport et celle du bassin avant de relâcher les poissons, par exemple. On observera les nouveaux-venus d'une manière particulièrement attentive les premiers jours, notamment pour voir s'ils viennent bien prendre leurs repas.

Vous trouverez d'autres conseils sur les poissons nouveaux-venus dans le bassin, à paraître dans le n°18 de Bassins de Jardin (sortie prévue début avril).

Et en attendant, vous pouvez également vous procurer l'excellent ouvrage d'Olivier Kenaip consacré aux carpes koïs, au prix actuel de 9,40 € seulement (promotion de 5% jusqu'au 31 mars - ensuite, 9,90€) chez Animalia Éditions.

http://www.animalia-editions.com/poissons/599-la-carpe-koi.html






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire